Les actualités

Comment bien choisir son ampoule

Avec la disparition des ampoules à incandescence et l'avènement de nouveaux types de lampes (leds, fluo-compactes, halogènes), le consommateur est parfois perdu. Découvrez nos explications sur les nouveaux termes à retenir, et nos conseils pour bien choisir vos ampoules.

Dans les rayons "ampoule" des supermarchés ou des magasins de bricolage, le choix est parfois cornélien : led ou fluo-compactes ? Lumière chaude ou froide ? Avec la mise sur le marché de nouveaux modèles plus écologiques, la notion de puissance en watts (W) a perdu de son sens - et le consommateur, lui, a perdu ses marques ! Quelques conseils et définitions à retenir.

  • Led, basse consommation ou halogène ?

    Pour remplacer nos bonnes vieilles ampoules à incandescence, il existe aujourd'hui trois grands types de lampes :

    • - Les leds : le type d'éclairage le plus évolué actuellement. Elles consomment très peu, durent très longtemps, et leur prix autrefois excessif est aujourd'hui beaucoup plus accessible. Elles ne chauffent pas, et peuvent être installées partout ;
    • - Les fluo-compactes : dites lampes basse consommation. Également très résistantes, elles sont plus massives que les leds mais leur consommation d'énergie est tout aussi réduite. Attention à ne pas choisir un modèle dont l'allumage est long (voir ci-dessous) et dont la lumière est trop froide ;
    • - Les halogènes éco : une version améliorée des anciens modèles, qui restent assez énergivores. Moins chères mais moins résistantes que les leds et les fluo-compactes, elles sont finalement moins rentables. Leur atout : un allumage instantané qui fait parfois défaut à d'autres modèles.

    Pour les lieux où la lumière est allumée pour de courtes durées (couloir, WC, etc.), le Syndicat de l'éclairage conseille les leds et les halogènes haute efficacité, qui résistent mieux aux fréquents allumages. Pour les pièces à vivre, où la lumière est allumée pour plusieurs heures, on préfèrera les fluo-compactes ou les leds.

  • Exit les watts, place aux lumens

    Vous cherchez une ampoule "60 W" pour votre applique mais, en rayon, impossible de mettre la main sur une telle lampe. C'est normal ! On parlait autrefois en watts, qui quantifient la consommation d'énergie. Mais à présent, les ampoules sont de plus en plus économes ; on compare les produits en fonction de leur flux lumineux (exprimé en lumens) et non plus de leur consommation.

    Une ancienne ampoule "60 W" produisait un flux lumineux d'environ 710 lumens. Aujourd'hui, des ampoules de 10 à 15 W produisent la même lumière. Fiez-vous donc à cette valeur commune à toutes les lampes : pour une lumière douce, optez pour un flux de 400 à 500 lm ; pour une lumière puissante, 700 à 800 lm ; pour une lumière très puissante, jusqu'à 1.600 lm.

  • Les autres éléments à prendre en compte

    N'oubliez pas, avant de finaliser votre achat, de vérifier les points suivants :

    • - L'indice de rendu des couleurs (IRC) : il évalue la qualité de la lumière. Plus sa valeur est proche de 100, plus la lumière artificielle fournie par l'ampoule est proche de la lumière naturelle du soleil. Optez pour un IRC de 80 et plus, pour un meilleur confort ;
    • - Le temps de chauffage : certaines ampoules mettent plusieurs secondes à s'allumer, ce qui est problématique dans les lieux de passage court, comme les couloirs. Préférez une lampe de meilleure qualité, qui s'allumera plus vite ;
    • - La durée de vie, en heures (au moins 6.000 h pour une ampoule de qualité), et le nombre de cycles allumage/extinction que l'ampoule devrait pouvoir supporter ;
    • - Les dimensions de la lampe : pour ne pas qu'elle dépasse de l'abat-jour, notamment ;
    • - Sa compatibilité avec les variateurs : certaines ampoules ne peuvent pas être utilisées si l'interrupteur est un variateur. Cela est indiqué sur l'emballage par le schéma d'un variateur barré.

Actualités
Trouvez votre artisan constructeur
Carte
Suivez nous sur Facebook
Nos partenaires