Les actualités

Quelles sont les normes électriques pour ma salle de bain ?

Toute installation électrique dans la salle de bain doit être parfaitement étanche. C’est pourquoi les normes d’électricité d’une salle de bain doivent être minutieusement respectées.

Les règles de base pour la sécurité de la salle de bain

Il est obligatoire de respecter la norme électrique française NF C 15-100 afin d’obtenir une installation électrique sûre. Outre cela :

  • Aucun appareil électrique n’est admis dans la salle de bain
  • Un dispositif DRHS (disjoncteur différentiel haute sécurité 30 mA) doit protéger tous les circuits électriques d’éclairage (sauf basse tension), de chauffages et autres appareils
  • Les prises au sol sont interdites dans la salle de bain
  • L’interrupteur général n’est toléré qu’en volume 3

La norme électrique NF C 15-100

Cette norme divise la salle de bain en quatre volumes différents, où trois types d’installation sont autorisés :

  • Volume 0 : concernant l’intérieur de la douche ou de la baignoire. Aucun matériel électrique n’y est autorisé.
  • Volume 1 : le dessus de la baignoire (en partant du sol jusqu’au-dessus du fond du receveur de douche). Un éclairage basse tension 12 V y est autorisé si le transformateur de sécurité se trouve en volume 2 ou 3.
  • Volume 2 : c’est la zone située à moins de 60 cm de la douche ou de la baignoire. Des radiateurs électriques et une armoire de toilette éclairée de classe I et II peuvent y être installés.
  • Volume 3 : le reste de la salle de bain. Les appareils de classe I et II sont autorisés.
  • Quelques précautions à prendre

    • Ne jamais manipuler l’installation électrique de la salle de bain sans avoir activé le disjoncteur
    • Placer l’interrupteur général en dehors de la salle de bain
    • Faire appel à un professionnel pour effectuer l’installation électrique de la salle de bain.

Actualités
Trouvez votre artisan constructeur
Carte
Suivez nous sur Facebook
Nos partenaires