Les actualités

Ramonage d'une cheminée

Procéder au ramonage de votre cheminée est non seulement obligatoire, mais aussi indispensable à son bon fonctionnement. Il permet notamment de diminuer significativement les risques d'incendie ou d'émanation de gaz toxiques.

Ramonage de cheminée : une obligation prévue par la loi

L'article 31-6 du Règlement Sanitaire Départemental Type (RSDT) stipule que :
« Les conduits de fumée intérieurs ou extérieurs, fixes ou amovibles, utilisés pour l'évacuation des gaz de la combustion doivent être maintenus constamment en bon état d'entretien et de fonctionnement et ramonés périodiquement en vue d'assurer le bon fonctionnement des appareils et d'éviter les risques d'incendie et d'émanation de gaz nocifs dans l'immeuble, ainsi que le rejet des particules dans l'atmosphère extérieure. »
Même si ce règlement peut varier légèrement d'un département à l'autre (ainsi la préfecture de Paris impose deux ramonages par an), le ramonage mécanique est obligatoire dans tous les cas et peut être réclamé :

  • par votre municipalité ;
  • et par votre compagnie d'assurances.
Ajoutons à cela que ce règlement ne concerne pas uniquement les conduits de cheminée, mais également tous les conduits de chaudières et de poêle, qu'ils soient alimentés au bois ou au gaz.

Certificat de ramonage : obligatoire !

Après intervention, le professionnel qualifié vous délivre un certificat de ramonage réclamé par les assurances en cas de sinistre, certificat que vous ne pourrez pas présenter si vous effectuez vous-même le ramonage.

  • Cependant, si vous disposez de tout le matériel de ramonage, rien ne vous empêche de pratiquer vous-même un ramonage supplémentaire mécanique de votre conduit, cela ne pourra être que bénéfique à votre installation et votre sécurité.
  • Si vous avez besoin d'un professionnel pour votre cheminée, nous pouvons vous mettre en contact avec des entreprises de ramonage. Le prix d'un ramonage est compris entre 50 et 90 €.

Mise en garde

Vous trouverez sur le marché des produits chimiques vous garantissant un ramonage de qualité, certains sont même accompagnés de certificat. Sachez que ces documents n'ont aucune valeur auprès des assureurs.
« On entend par ramonage, le nettoyage par action mécanique directe de la paroi intérieure du conduit de fumée, afin d'en éliminer les suies et dépôts et d'assurer la vacuité du conduit sur toute sa longueur. » (Art. 31-6 du RSDT)

Mais à la charge de qui ?

L'obligation de ramonage s'applique au propriétaire des lieux. Cependant, les frais de ramonage sont à la charge de l'utilisateur de la cheminée, et donc généralement inclus dans les charges locatives.
Étapes de ramonage d'un conduit de cheminée
Un ramonage mécanique s'effectue feu éteint. Des précautions sont à prendre pour ne pas salir les alentours :

  • Vider le cendrier (si existant).
  • Ôter les accessoires présents dans le foyer :
    • chenets ;
    • plaque en fonte ;
    • déflecteur de fumée.
  • Placer une bâche ou un vieux drap sous le conduit ou devant le foyer.
  • Poser un récipient (bassine, grand sac-poubelle, etc.) sous le conduit.
  • Introduire le hérisson monté sur une perche dans le conduit :
  • Par le haut, ôter le chapeau de cheminée et introduire le hérisson sur quelques mètres : gratter en insistant sur les endroits bouchonnés, puis progresser ainsi jusqu'en bas du conduit.
  • Par le bas, introduire le hérisson monté sur une ou deux perches, nettoyer le bas du conduit en quelques mouvements de va-et-vient puis progresser ainsi jusqu'en haut en ajoutant les cannes au fur et à mesure.
  • Une fois le ramonage au hérisson terminé, gratter avec une brosse ou un goupillon les parois de fonte.
  • Vider le récipient puis aspirer méticuleusement les débris de suie.
  • Rajuster la couronne ou le chapeau si nécessaire en prenant soin de nettoyer auparavant la grille prévue contre l'intrusion d'animaux ou de feuilles mortes. La changer au besoin.

    Étapes de ramonage d'un conduit de poêle

    Cette technique s'applique de manière identique à un conduit de poêle. Dans ce cas, vous devrez récupérer le bistre à l'intérieur du poêle ou dans le fond du premier coude derrière votre appareil (appelé trappe de visite), si votre tuyauterie en est équipée. Problèmes rencontrés lors du ramonage mécanique. Il est possible de rencontrer quelques problèmes dans l'exécution de l'opération de ramonage :

    • Le conduit forme des coudes empêchant l'utilisation de cannes : Fixez le hérisson à deux cordes : l'une sera actionnée par le haut, l'autre par le bas, vous le forcerez ainsi à évoluer dans le conduit.
    • Le conduit est trop haut pour les cannes : Fixez le hérisson à deux cordes : l'une sera actionnée par le haut, l'autre par le bas.
    • Du bistre s'est déposé dans le conduit, le hérisson est inopérant
    • Faites brûler une bûche de ramonage : elle ramollira le bistre qui partira plus facilement.
    • Faites appel à un professionnel qui opérera à l'aide d'une débistreuse.
    • Le hérisson est trop grand pour le diamètre du conduit : Raccourcissez les tiges du hérisson à la tenaille.

    Attention : cette opération reste compliquée puisque vous intervenez sur le toit, d'où l'intérêt de faire appel à un professionnel qualifié, qui sera équipé du matériel adapté à cette intervention. Ne prenez donc aucun risque.

Actualités
Trouvez votre artisan constructeur
Carte
Suivez nous sur Facebook
Nos partenaires