Les actualités

Toiture : 9 travaux à faire avant l'automne.

En automne, il est conseillé d'examiner l'état général de sa toiture ainsi que de tous les éléments qui s'y rapportent. Cette inspection peut être effectuée par un professionnel en mesure de déceler la moindre anomalie. Vous pouvez toutefois contrôler les points suivants vous-même.

S'assurer de l'étanchéité du faîtage

Le faîtage est la ligne de jointure entre les versants de la toiture. Les arêtiers sont les pièces d'étanchéité situées à l'angle de rencontre des différents versants.

  • S'assurer qu'ils ne sont pas descellés. Au cas où une tuile faîtière est endommagée, il ne faut pas hésiter à la remplacer.
  • Examiner les liteaux de support afin de détecter cassure ou affaiblissement des matériaux.

Vérifier le bon état des noues

Partie de la toiture servant de jonction entre les pans de murs formant un angle rentrant. Elles sont destinées à faciliter l'écoulement des eaux pluviales.

  • Vérifier leur parfaite étanchéité.
  • Contrôler leurs fixations.
  • Les débarrasser des mousses et feuilles résiduelles.

Inspecter le conduit de cheminée

Il permet l'évacuation des fumées émises par la combustion du bois utilisé dans les différents appareils de chauffage.

  • Doit être débarrassé de toute salissure.
  • Les raccords doivent en être en bon état afin d'assurer une étanchéité parfaite.

Sonder les saillies de toit

Ce sont les parties du toit qui dépassent des murs de la maison.

  • Rechercher une fissure éventuelle.
  • Les repeindre si elles sont en bois et que celui-ci a besoin d'être nourri.

Passer par les fenêtres !

Un châssis, ou châssis tabatière, c'est une ouvertures vitrées intégrées dans la toiture ayant la même pente que le toit. Concernant ces éléments et les autres fenêtres de toit, il convient de contrôler :

  • L'encadrement.
  • Le graissage.
  • Le filtre de ventilation.
  • L'étanchéité.

Contrôler la charpente

Ossature sur laquelle repose la toiture, elle nécessite une vérification extrêmement minutieuse. Il est donc fondamental de déceler la moindre anomalie, notamment :

  • La déformation des poutres.
  • L'attaque d'insectes comme les thermites. Leur présence est détectable par des traces de sciure ou des trous dans le bois.
  • Les moisissures.
  • L'écran sous-toiture (film transparent) qui doit être : parfaitement tendu, non percé.

Examiner les tuiles et ardoises

Pour conserver leur longévité, tuiles et ardoises doivent être régulièrement passées en revue de la façon suivante :

  • Contrôler leur fixation en s'assurant qu'elles ne sont ni détachées, ni déplacées ou soulevées.
  • Rechercher la présence de mousses : celles-ci peuvent être supprimées avec un produit adapté.
  • Vérifier que tuiles ou ardoises ne présentent pas de porosité.

Dégager les gouttières

Il s'agit d'éléments destinés à recueillir et évacuer les eaux de pluie.

  • Procéder au nettoyage des gouttières.
  • Contrôler l'état des : soudures, éléments de fixation, matériaux (s'arrurer d'aucune fente ni trou).

Inspecter les ventilations de toiture

Elles sont indispensables pour éviter l'apparition de champignons dans l'habitation.

  • Vérifier leur état général.
  • S'assurer qu'elles ne sont pas obstruées.

Bon à savoir : si la toiture est en mauvais état, vous devez remplacer les éléments détériorés en faisant appel à un professionnel.

Source

Actualités
Trouvez votre artisan constructeur
Carte
Suivez nous sur Facebook
Nos partenaires