Les actualités

Eco-rénovation : 83% des Français ont réalisé des travaux pour faire des économies d’énergie

À l’occasion de la semaine du développement durable, Franfinance et le CSA publient une étude riche d’enseignements sur le rapport des Français à l’éco-rénovation. Une personne interrogée sur cinq souhaiterait se lancer dans des travaux d’éco-rénovation, principalement pour faire des économies d’énergie. Détails.

Les économies d’énergie : la principale motivation pour engager des travaux

38% des Français interrogés ont déjà réalisé des travaux d’éco-rénovation, dont 50% habitent en pavillon ou maison individuelle. 10% d’entre eux souhaiteraient même refaire de tels travaux.
Une grande majorité – 83% – déclarent avoir fait ces travaux pour réaliser des économies d’énergie. Cet argument se place avant le gain en confort (65%) et l’impact sur l’environnement (41%).
20% des sondés n’ont jamais réalisé de travaux de rénovation énergétique mais aimeraient le faire. Ce souhait se fonde sur la même volonté d’économie d’énergie – c’est ce que déclarent 83% de ces personnes.

Les locataires souvent frileux à l’idée d’entreprendre des travaux

On note cependant qu’une importante partie des sondés n’ont jamais effectué de travaux d’éco-rénovation mais ne souhaitent pas s’y atteler. Dans la majorité des cas (38%), il s’agit de locataires qui ne veulent pas dépenser d’argent pour effectuer des travaux dans un logement qui n’est pas le leur. 18% est encore des locataires, qui pensent cette fois ne pas en avoir le droit. Le dernier frein est le prix de ces travaux, estimé trop élevé (pour 19% de personnes interrogées).
Il est également bon de préciser que les Français n’estiment pas forcément que des travaux soient nécessaires. Ils sont en effet 65% à penser que leur logement est bien isolé et même encore plus nombreux chez les séniors (72% de plus de 65 ans). Malgré tout, les dépenses d’électricité demeurent un sujet de préoccupation : 40% estiment leur habitation trop gourmande en électricité (20% émettent le même jugement pour les consommations d’eau).

Les changements de fenêtres ont la cote

Cette étude révèle que 77% des Français qui ont réalisé des travaux d’éco-rénovation ont amélioré leurs fenêtres, qui sont ainsi l’élément le plus remplacé. Est-ce la solution la plus efficace pour réaliser des économies d’énergie ? Pas forcément étant donné que selon l’Ademe, 25 à 30% des déperditions de chaleur se font par le toit. Idéalement, les travaux à réaliser en priorité sont l’isolation du toit et des murs. Changer les fenêtres intervient normalement en dernier.

Les Français ont connaissance des aides disponibles


85% des personnes interrogées connaissent au moins une des aides mises en place par l’Etat pour encourager la rénovation énergétique. La plus connue est la TVA à taux réduit, citée par 71% des sondés. Arrivent ensuite le chèque énergie (surtout connue par les catégories socio professionnelles les moins élevées) et l’éco-prêt à taux zéro (64% connaissent son existence). L’enquête révèle en revanche une flagrante méconnaissance du CITE, que seuls 16% des personnes interrogées connaissent.
Relevons aussi que 61% des Français feraient appel à un professionnel pour réaliser des travaux d’éco-rénovation. Mais un sur cinq (21%) déclare tout de même être bricoleur et prêt à se lancer si les travaux ne sont pas trop techniques. Or, il est bon de rappeler que pour bénéficier de la plupart des aides, les travaux doivent être effectués par un professionnel certifié RGE.

* L’étude a été réalisée auprès d’un panel de 1010 personnes majeures représentatif de la population française.

Source : Maison & Travauxt

Actualités
Trouvez votre artisan constructeur
Suivez nous sur Facebook
Nos partenaires