Lexique de la construction

Lettre A

Abattant :
Châssis de fenêtre ou volet basculant sur un axe horizontal.
Abattre :
  • Supprimer une partie saillante d'un ouvrage.
  • Remplacer une arête vive par un pan coupé ou chanfrein, sur un ouvrage de bois ou de pierre.
  • Démolir un mur, une cloison, etc.
  • Angle abattu : angle dont l'arête a été chanfreinée.
Abergement :
Réalisation et résultat d'un raccordement d'étanchéité à la périphérie d'une souche de cheminée, au droit de sa jonction avec la couverture.
Abouter :
Mettre deux pièces de bois bout à bout en les réunissant par un assemblage. Les aboutés, ou bois aboutés, désignent de façon générale les demi-produits tels que tasseaux, lattes, lambris, profilés, moulures, etc. constitués d'éléments collés bout à bout par des liaisons d'allongement (entures) en dents de scie, avant leur usinage ou leur moulurage.
Acotherm :
Label de certification thermique et phonique.
Acrotère :
Muret constituant un relevé en périphérie des terrasses.
Acte authentique :
Acte reçu par un officier public (ex : notaire) rédigé selon les formalités requises et ayant une force probante particulière.
Acte sous seing privé :
Acte rédigé et signé par les parties sans intervention d'un officier public.
Adduction d'eau :
Canalisations permettant le branchement au réseau public de distribution d'eau potable.
Aérothermes :
Appareils de chauffage diffusant de l'air chaud dans la pièce à chauffer.
Aggloméré :
Matériau constitué de fibres ou de particules de bois pressées et collées.
Agrégats :
Eléments minéraux entrant dans la composition des bétons ou des mortiers (sable, gravillons, cailloux).
Aissante ou Essente :
Petite planche mince employée comme matériau de couverture. Syn. bardeau.
Alaise :
  • Planche étroite assemblée contre une autre planche pour en augmenter la largeur.
  • Rive ou cadre en bois dur servant à protéger un panneau de bois tendre ou de particules.
Allège :
Élément mural situé entre le niveau d'un plancher et l'appui d'une baie ; l'allège a la même largeur que la baie, ou la largeur de plusieurs baies juxtaposées, séparées par des meneaux.
Ancrage :
Ouvrage de stabilisation, destiné à empêcher deux parties ou éléments de se désolidariser, de s'écarter l'un de l'autre (murs parallèles, about de solive et mur porteur, etc). Solidarisation d'un élément avec un ouvrage fixe ou une maçonnerie qui est en mesure de résister aux efforts de traction de l'élément ancré. L'ancrage dans une maçonnerie se fait par une pièce métallique dont la forme (queue de carpe, crochet, crosse, etc.) rend impossible l'arrachement de la pièce ancrée (tirant, ferrure de poutre, câble…).
Anhydre :
Qui ne contient pas d'eau.
Antibleu :
Produit de traitement du bois (surtout le bois de Pins) contre l'apparition du bleuissement inesthétique.
Aplomb :
On dit qu'une pièce est d'aplomb lorsque son axe suit la direction du fil à plomb. Une surface est à l'aplomb d'une autre lorsqu'elles sont toutes deux dans un même plan vertical.
Appareillage :
Mode d'organisation des divers éléments entre eux lors de la construction d'un mur en pierre ou en brique.
Appentis :
  • Petite construction adossée à un bâtiment plus grand et dont la toiture a une seule pente.
  • Comble en appentis : comble n'ayant qu'un seul versant.
Apprêt :
Préparation des fonds (murs ou cloisons) par l'application d'un enduit avant la pose d'un papier ou la mise en peinture.
Appui de fenêtre :
Tablette en pierre qui se pose sous les fenêtres.
Arase :
Face supérieure d'un mur : "Parfois le charpentier indique au maçon la hauteur de l'arase des murs afin que la base de la charpente puisse être bien conçue ".
Arbalétrier :
Élément rampant support des pannes, il fait partie de la ferme qui structure la charpente d'une toiture.
Arc :
Élément de structure de forme courbe, plus ou moins prononcée.
Ardoises :
Feuilles de schiste minces et légères employées en couverture. Utilisables pour des toits dont la pente peut varier de 20% à la verticale.
Arêtière :
Tuile qui recouvre l'arête ou les arêtes du toit.
Armatures :
Structures en acier incorporées au béton permettant de donner aux ouvrages en béton armé leur résistance aux efforts de flexion et de traction.
Assainissement :
Réseau de collecte et d'évacuation des eaux vannes, eaux usées et eaux pluviales.
Assemblage :
Dispositif constructif permettant de relier entre elles les différentes barres ou plaques d’une pièce élémentaire d’un sous-ensemble, d’une ossature.
Assembleur :
Anneau, crampon, goujon annulaire etc. employé comme moyen d'assemblage ou comme renfort d'assemblages boulonnés.
Attache :
  • Accessoire tel que patte métallique, goujon, suspente, etc. servant à la fixation des placages, bardages, vêtures, etc., par scellement, vissage ou chevillage.
  • Elément de fil de fer torsadé aux jonctions des pièces d'armature du béton armé, pour les solidariser. Syn.: ligature.
  • Ligne en pointillé qui relie une cote à son point d'application.
Autoporteur :
Se dit d'une structure assurant sa propre stabilité sans être reliée à d'autres ouvrages .
Auvent :
Ouvrage en saillie en façade (toiture ou dalle) situé généralement au dessus des portes d'entrée.
Avant-solier :
Dans les constructions à pan de bois, poutre placée de niveau à l'extrémité des solives, et recevant la partie de façade se trouvant en encorbellement.
Avant-toit :
Ensemble des parties d'un toit qui sont en saillie, en surplomb par rapport au nu de la façade.
Avenant :
Acte écrit constituant un document complémentaire et entraînant la modification du contrat.

Actualités
Trouvez votre artisan constructeur
Suivez nous sur Facebook
Nos partenaires