Les actualités

Quelles différences entre un faux plafond tendu et un faux plafond suspendu ?

Faux plafond tendu ou suspendu : les différences quant au revêtement

Le faux plafond tendu, également appelé toile tendue, est confectionné en tissu thermoplastique (velum) qui est tendu par des baguettes.
En revanche, les matériaux de revêtement d’un faux plafond suspendu sont nombreux :

  • Briques à plafond en céramique
  • Briques à plafond en terre cuite
  • Plaques de plâtre
  • Lames de PVC
  • Lames de bois
  • Lambris

Quel faux plafond pour quel usage ?

Vous souhaitez installer un faux plafond, mais hésitez entre le modèle suspendu et la toile tendue ? Découvrez leurs avantages respectifs pour choisir en toute indépendance celui qui répond à vos besoins.
Un plafond suspendu est particulièrement utilisé pour dissimuler les câbles électriques. Il procure également un confort thermique et acoustique. Cette variante est parfaite pour les travaux de rénovation.
Esthétique, un faux plafond tendu est idéal pour la décoration de votre plafond. Alternative idéale pour cacher un plafond abîmé, il existe en finition laquée, mate, satinée, voire avec motifs. Résistante au feu, la toile tendue peut également afficher des propriétés anti-acariens, antistatiques, antibactériennes ou fongicides. Ce modèle s’intègre parfaitement à un décor contemporain.

Faux plafond : les différences au niveau de la pose

Le faux plafond suspendu est facile à poser. Il a également l’avantage d’être démontable, permettant ainsi des interventions ultérieures. En outre, le plafond suspendu convient à tout type de structure porteuse, qu’elle soit en béton, en acier ou en bois.
En revanche, l’installation d’un faux plafond tendu exige l’intervention d’un professionnel.

Nos partenaires