Les actualités

5 idées reçues sur la pompe à chaleur air/air

La pompe à chaleur air/air offre une énergie gratuite et chauffe un logement à moindre coût. Découvrez 5 idées reçues sur la pompe à chaleur air/air.
La pompe à chaleur air/air capte les calories de l’air extérieur pour chauffer une maison ou un appartement. Cette énergie est gratuite et chauffe à moindre coût votre logement.

Idée reçue n°1 : Une pompe à chaleur air/air fait beaucoup de bruit

Le bruit de la pompe à chaleur air/air dépend des modèles. Certains anciens modèles émettent un bruit fort alors que d’autres sont à peine audibles. Généralement, il ne s’agit que d’un léger ronronnement qui ne crée aucune gêne. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter la fiche technique du produit avant l’achat.

Idée reçue n°2 : Une pompe à chaleur air/air n’est jamais rentable

La pompe à chaleur air/air utilise une énergie gratuite afin de chauffer votre logement. Ainsi, vous ne payez que l’électricité nécessaire à la circulation du fluide caloporteur qui permet à la pompe à chaleur de fonctionner. Ce dispositif, après installation, permet de faire des économies importantes. Effectivement, les factures de chauffage sont divisées par 3. De la sorte, l’économie effectuée grâce à la pompe à chaleur air/air permet d’amortir en quelques années le prix de l’achat et de l’installation.

Idée reçue n°3 : Une pompe à chaleur air/air demande beaucoup d’entretien

La pompe à chaleur air/air fonctionne avec un fluide frigorigène et deux unités intérieures et extérieures. Si la charge en fluide dépasse 2 kg, soit une puissance de l’appareil d’environ 12kW, un entretien est obligatoire une fois par an. Il doit être effectué par un installateur qualifié. Il est possible de prévoir l’entretien dans le contrat d’entretien souscrit lors de l’installation.
Le groupe extérieur et les unités intérieures doivent être nettoyés régulièrement afin d’assurer la pérennité du produit et maintenir la qualité de l’air. Le groupe extérieur est à nettoyer afin d’éviter qu’une feuille ou un branchage ne viennent perturber le bon fonctionnement de l’appareil. Les unités intérieures par lesquelles l’air chaud est soufflé en hiver sont à nettoyer fréquemment afin de conserver une bonne qualité de l’air respiré.
Afin de prolonger la durée de vie de la pompe à chaleur air/air, certaines tâches simples sont faciles à effectuer. Ainsi, il est important de nettoyer le filtre à air de la façade avant de l’unité intérieure tous les 15 jours. Utilisez un aspirateur pour récupérer la poussière puis passez le filtre à l’eau savonneuse pour un nettoyage optimal. En outre, les filtres à charbon actif inclus dans certaines pompes sont à changer 1 à 2 fois par an, selon l’utilisation de la pompe à chaleur air/air.
En dépoussiérant régulièrement l’unité extérieure vous allongez la durée de vie de la pompe à chaleur air/air.

Idée reçue n°4 : Une pompe à chaleur air/air n’est pas adaptée à une rénovation

Lors d’une rénovation de chauffage, la pompe à chaleur air/air est à privilégier. Facile à installer, elle n’est pas réservée aux logements neufs.

Idée reçue n°5 : Une pompe à chaleur air/air coûte très cher

L’achat et l’installation d’une pompe à chaleur air/air coûte en moyenne entre 6 000 euros et 15 000 euros pour une maison de 100 m2. Cette installation peut fournir 60 % de l’énergie que vous consommez chaque année. Ainsi, vous effectuez des économies conséquentes qui se ressentent sur la facture électrique. Ces dernières sont substantielles et amortissent rapidement le coût du produit et de l’installation. Le retour sur investissement est inférieur à 10 ans.
De plus, il est possible de bénéficier de différentes primes et aides de l’état qui font diminuer le prix d’achat de la pompe à chaleur air/air.
Les aides financières :
Le taux de TVA réduit de 5,5 % ;
La prime CO2 dédiée à la lutte contre le changement climatique ;
L’éco-prêt à taux zéro ;
La prime énergie ;
Aides publiques locales ;
L’ANAH prend en charge une partie de vos travaux avec Habiter Mieux ;
Votre collectivité locale peut vous verser une subvention pour vos travaux.

Source : Maison et Travaux

Actualités
Trouvez votre artisan constructeur
Suivez nous sur Facebook
Nos partenaires