Les actualités

Problèmes électriques dans les logements : comment limiter les risques ?

Comment détecter un défaut électrique dans son logement ?

Si le tableau électrique est anormalement chaud, c’est un signe. On le voit aussi sur le tableau électrique. Si le disjoncteur est baissé, c’est qu’il y a une surcharge ou un court-circuit ; si c’est l’interrupteur différentiel (il disjoncte pour protéger l’utilisateur), cela signifie qu’il y a un défaut sur l’un des circuits de la maison. Il est donc important d’avoir un tableau électrique aux normes pour détecter ce type de problème.
En cas de problème électrique dans un logement, quels sont les principaux risques et comment les éviter ?
Les principaux risques sont un incendie ou une électrocution. Un tableau électrique aux normes assure la protection des biens et des personnes (ils embarquent notamment un détecteur d’arcs électriques, un parafoudre connecté et un disjoncteur différentiel type FSI). Il existe aussi des tableaux électriques connectés : à la moindre surchauffe ou coupure de courant, l’utilisateur est immédiatement alerté (sur son smartphone, via l’application), le tableau électrique connecté permet notamment de surveiller l’état de certains composants et de les remplacer lorsque c’est nécessaire

Dans quel état est le parc existant des installations électriques en France ?

Environ deux installations sur trois ne sont pas aux normes. Soit il y a des porte-fusibles à la place des disjoncteurs, ou bien les différentiels ne fonctionnent plus… car ils sont rarement testés une fois par mois comme ils devraient l’être. En cas de vente ou de location d’un logement de plus de 15 ans, un Diagnostic Electrique Obligatoire doit impérativement être effectué afin de vérifier que l’installation électrique est sécurisée.
Quels sont les problèmes récurrents que l’on constate sur les installations électriques dans les logements ?
Dans les petits appartements et studios, les installations sont souvent réalisées par des « bricoleurs » plutôt que par des professionnels : éclairages et prises de courant mélangés, une seule ligne qui alimente une dizaine de prises ou des lignes mal protégées avec un disjoncteur surcalibré, ce qui peut provoquer des incendies… Ces installations ne répondent évidemment pas aux normes.

Quelles sont les solutions idéales pour sécuriser son installation électrique ?

D’abord, il faut faire appel à un professionnel. Un tableau électrique ordinaire bien installé ne présente pas de danger. Mais un tableau électrique connecté a l’avantage d’apporter plus de confort et rassure. On peut être informé en temps réel de l’état de son tableau électrique et être alerté au moindre dysfonctionnement.

Comment choisir un professionnel qualifié pour intervenir sur son installation électrique ?

Lorsque vous faites appel à un électricien professionnel, il faut vérifier sa carte professionnelle, puis s’assurer que sa société existe et n’est pas en liquidation. Il faut également exiger une facture car en cas de problème ainsi que l’assurance civile et décennale de l’entreprise. Vous pouvez faire réaliser plusieurs devis et comparer les prix – mais méfiez-vous d’un prix anormalement bas.

Source : Maison et travaux

Actualités
Trouvez votre artisan constructeur
Suivez nous sur Facebook
Nos partenaires