Les actualités

Qu’est-ce qu’une maison passive ?

Maison passive : définition

Une maison passive est une habitation qui est naturellement chaude. Entrant également dans la catégorie des Bâtiments Basse Consommation ou BBC, elle présente des performances énergétiques supérieures. Parfaitement isolée, elle préserve les habitants du froid de l’hiver et de la chaleur estivale. Durant les mauvais jours, la maison passive se sert des rayons du soleil et de la chaleur émise par les occupants pour chauffer efficacement l’habitation. Ce type de structure est donc autonome et permet de réaliser d’importantes économies d’énergie. Elle est également qualifiée d’écologique et propose de l’air et de l’eau de qualité.

Les caractéristiques d’une maison passive

Une habitation est qualifiée de maison passive lorsqu’elle présente 3 caractéristiques particulières.
Sa consommation en énergie primaire pour les besoins des habitants ne dépasse pas les 120 kWh/m2/an et ses besoins en chauffage sont inférieurs à 15 kWh/m2/an.
Elle ne présente pas de déperditions énergétiques grâce à une excellente isolation. Les ponts thermiques sont éliminés et cette structure dispose d’installations favorisant l’économie d’énergie.
Elle jouit d’une circulation d’air uniforme dans toutes les pièces grâce à une VMC à double flux. Cette dernière permet de produire un air plus sain et ne provoque pas de nuisance sonore.

Les critères de la norme maison passive

La norme maison passive ou le label Passivhaus est un concept de construction qui a pour but de créer des bâtiments capables de se passer du chauffage conventionnel. Il s’agit d’un label de performance énergétique des logements. Pour obtenir la norme maison passive, une habitation doit répondre à trois critères :
La consommation de chauffage par an ne doit pas dépasser 14kWh par mètre carré. Selon le label Passivhaus, 15kWh/m2/an suffisent pour chauffer un logement grâce à des sources d’énergies renouvelables.
Le coefficient d’étanchéité de l’enveloppe du bâtiment doit être d’une valeur de n50 ≤ 0.6 h-1. Autrement dit, l’habitat doit être parfaitement étanche pour la conservation de la chaleur dans la maison.
Les besoins annuels en énergie primaire comme le rayonnement solaire ne doivent pas dépasser 119kWh par mètre carré.

D’autres principes à respecter

L’habitation qui a reçu la norme maison passive doit valider certaines exigences :
La présence d’une isolation thermique renforcée ;
La suppression de tous les ponts thermiques ;
L’étanchéité à l’air.

Quels sont les atouts d’une habitation certifiée maison passive ?

La norme maison passive rehausse le niveau de qualité dans une habitation. Elle offre un confort inégalé à la fois pendant les périodes chaudes et froides avec des frais de construction abordables. Les maisons passives disposent d’un niveau d’isolation élevé et d’une bonne étanchéité à l’air. Respectueuses de l’environnement et abordables, elles permettent de réaliser des économies d’énergie et d’argent.

8 idées reçues sur la maison passive



Le prix
La construction d'une maison passive coûte plus cher qu'une maison standard mais ce surcoût est rentabilisé au bout de 15 ans. En effet, une maison passive permet d'économiser 90 % des frais de chauffage. La dépense moyenne des Français en chauffage par an est de 1600 euros, avec une maison passive vous dépenserez 300 euros.

On ne peut pas ouvrir les fenêtres
L’idée reçue sur l’ouverture des fenêtres dans une maison passive n’est pas correcte, vous pouvez les ouvrir. Cependant, en plein hiver il sera plus long de chauffer la maison, donc il vaut mieux ne pas trop les ouvrir. Surtout que le système de ventilation mécanique renouvelle l’air de la maison en deux à trois heures.

L’été c’est un four
Les maisons passives disposent d'une VMC double flux équipée d’un « by pass ». De la sorte, ce système rafraichit l’air intérieur de la maison durant l’été. En outre, l’isolant évite que la chaleur ne pénètre trop rapidement à travers les murs.
Seules les maisons neuves peuvent être passives
Cette affirmation est fausse, il est possible de rénover une maison pour qu’elle atteigne les performances passives.

Ma maison passive est une maison écologique
Une maison passive n'est pas une maison écologique, mais c'est une maison dont la performance thermique n'est pas énergivore, donc n'a pas un mauvais impact sur l'environnement. Il est tout à fait possible de choisir des matériaux écologiques afin de rendre votre maison passive et écologique

Une maison passive est impersonnelle
La maison passive n'est pas toujours impersonnelle. Les capacités architecturales sont simplifiées pour une capacité du bâti, mais elles ne sont pas proscrites. Tant que les pièces à vivre sont orientées vers le sud, l'est et l'ouest, tout reste possible.

La maison est toujours en ossature bois
Les maisons passives ne sont pas toutes en ossature bois. Il est possible de la construire en béton cellulaire avec une isolation par l'extérieur et un enduit au plâtre traditionnel côté intérieur

On doit chauffer la maison l’hiver
Par temps ensoleillé, vous n'êtes pas obligés de chauffer votre maison passive l'hiver. L'excellente isolation permet de conserver la chaleur dans la maison.

Source : Maison à Part

Actualités
Trouvez votre artisan constructeur
Suivez nous sur Facebook
Nos partenaires