?> Température du Logement en Hiver
Les actualités

Température du Logement en Hiver

« En hiver, 19 °C en intérieur, c'est l'idéal ».

Pourquoi ? En premier lieu parce que le chauffage est plus économique, pour le porte-monnaie comme pour l'environnement. 1 °C de plus, c'est 7 % de consommation en plus selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie. Sur une année, la différence peut avoir un impact considérable ! Ainsi, Voici quelques conseils pour maîtriser au mieux la température hivernale de votre logement.

19 °C est une obligation légale

Le saviez-vous ? Obtenir une température moyenne de 19 °C dans votre logement est une contrainte légale. Elle est inscrite au code de la construction et de l'habitation, dans les articles R. 111-6 et R.113-29.
Cette obligation réglementaire peut d'ailleurs être utilisée par les occupants d'un immeuble, qui ont le droit d'attaquer leur syndic en justice s'ils n'arrivent pas à atteindre la température préconisée :
En effet, c'est au syndic de donner aux occupants les moyens d'obtenir cette température.
Cela peut être un bon moyen pour faire baisser ses factures : les locataires sont surfacturés lorsque la température chez eux est trop élevée

Température optimale pour chaque par pièce

Ceci étant dit, 19 °C peut être insuffisant dans une salle de bains. Pour arriver à cette moyenne, il convient donc de moduler la température des chambres, qui n'ont pas besoin d'être chauffées autant, ni toute la journée. L'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) préconise les températures suivantes :

salon – salle à manger – séjour : 18 °C ;
chambres : 16 °C ;
salle de bains : 22 °C ;
entrée, dégagements, WC : 17 °C ;
nuit ou absence pendant la journée : 16 °C ;
pièces inoccupées ou absence de plus de 24 h : 12/14 °C.

Température réelle et température ressentie

Les sensations de froid sont parfois indépendantes de la température. En effet, on peut cependant avoir froid dans une pièce chauffée à plus de 20 °C :

en fonction de sa santé, de son habillement, de son activité, de la circulation de l'air et de l'humidité, on peut rapidement frissonner ;

si les murs sont froids, que le logement est mal isolé, la sensation de froid est bien supérieure à la température dégagée par les radiateurs. Une bonne raison pour bien isoler !

Gérer en régulant la température pour chaque pièce en hiver

De nombreux outils de régulation existent, pour moduler la température : thermostats d'ambiance reliés à une sonde extérieure pour adapter la température aux aléas climatiques, programmateurs, robinets thermostatiques… Réguler, ça n'est pas bien compliqué !
Toutefois, les besoins et les sensations de chacun étant différents, il peut être intéressant de moduler ces préconisations individuellement :
Ainsi, une personne plus sensible au froid pourra avoir intérêt à utiliser une couverture chauffante – plutôt que de surchauffer toute la pièce, d'autant que l’on a une mauvaise qualité de sommeil dans une pièce chaude.
De même, une serviette chaude dans une salle de bains (chauffée grâce à un sèche-serviette) peut fournir un confort supérieur à un degré de température en plus, qui serait, de surcroît, plus coûteux à obtenir.

Actualités
Trouvez votre artisan constructeur
Suivez nous sur Facebook
Nos partenaires